Comment créer soi-même une cage de foot ?

Il n’est pas facile de fabriquer soi-même sa cage de foot, pourtant c’est possible ! Suivez ce guide pour réussir à créer un but personnalisé.

Créer la cage de mur

cage de mur

Souhaitez-vous placer dans votre jardin un but de foot ? Vous pouvez créer vous-même une petite cage simpliste en traçant tout simplement ses contours sur un mur dans votre jardin. L’idée est de gagner de place au cas où la pelouse serait peu étendue pour accueillir un véritable but. Vous pouvez sinon choisir une cage de foot sur ce site si votre terrain est plus ou moins grand. Il n’y a rien de plus plaisant que de jouer avec un vrai équipement stable, solide et qui résiste aux intempéries. En fait, les marques que vous avez tracées sur le mur risquent de s’estomper avec le temps. De plus, elles peuvent paraitre disgracieuses. Il est dans ce cas judicieux d’opter pour des poteaux en PVC à petit prix qui ne craignent ni la pluie ni le vent, sur lesquels des filets en nylon sont fixés.

La cage entre deux arbres ou la cage de récupération

Si dans votre jardin vous avez deux arbres suffisamment espacés l’un de l’autre, vous pouvez les utiliser comme support de vos filets. Ces derniers peuvent être remplacés par une corde à linge. Toutefois, vous devrez veiller à créer des lucarnes en suspendant un drap au fil.

Certaines personnes utilisent leur balançoire comme but. Elles amortissent les tirs en accrochant sur les faux poteaux un vieux rideau. D’autres optent pour la cage improvisée créée à partir d’un linge. Celui-ci est fixé comme à son habitude sur un élévateur de corde dans le jardin, mais cette fois-ci elle va servir d’équipement de sport.

La cage du chien

Si vous êtes propriétaire d’un chien et que celui-ci possède une jolie niche installée au fond du jardin, vous pouvez utiliser cette petite maison pour en faire une cage de foot.

Cela peut s’avérer être moins marrant que ça en a l’air, car il faut attendre que l’animal de compagnie se réveille avant de pouvoir jouer. Il est donc beaucoup plus pratique d’installer un mini-but gonflable ou pliable sur son terrain. Le montage de cet équipement ne demande que quelques minutes de votre temps. De plus, il est à la portée de tous, vu qu’il est possible de l’acheter au prix de 50 euros.

Pourquoi opter pour le bois pour ses travaux ?

Réchauffement climatique, gaz à effet de serre, raréfaction des énergies fossiles, pollution, autant de raisons qui conduisent dès à présent à une logique de « développement durable » dans laquelle s’inscrit naturellement « lamaison bois », véritable « tradition du futur », sachant que le bois est :

Ecologique

Naturel, durable, renouvelable et recyclable, le bois, durant sa croissance, absorbe le gaz carbonique et rejette de l’oxygène. Il permet ainsi de lutter efficacement contre l’effet de serre.

Esthétique

Agréable à l’œil, comme au toucher, le bois se marie heureusement à tous types de matériaux (béton, pierre, verre, métal…)

Il permet une grande souplesse architecturale et une réelle liberté d’expression. Le bois est également très apprécié pour l’évolutivité et la modularité qu’il autorise aux concepteurs et architectes.

Economique

La production, le transport et la transformation du bois sont peu énergivores, contrairement à de nombreux autres matériaux de construction.

Confortable

Très bon isolant thermique, le bois permet également à épaisseur de mur égale, de mettre en œuvre une plus grande quantité d’isolant, c’est également un excellent régulateur d’humidité.

Durable

Il est aujourd’hui raisonnablement admis que les systèmes constructifs bois actuels devraient avoir une durée de vie d’au moins 400 ans… dans notre région (Alsace), de nombreuses maisons à colombages ont déjà traversé plusieurs siècles.

Solide

En bois ou en béton, nos maisons sont aujourd’hui soumises aux mêmes règles, elles sont donc aussi solides. Le système constructif bois possède même un avantage « parasismique » certain.

Sécurisant

Contrairement aux idées reçues, le bois offre une excellente résistance au feu, il y a trois raisons à cela : sa mauvaise conductivité thermique, sa teneur en eau et la croûte de carbone qui se forme en surface, créant ainsi une couche isolante freinant la combustion…

En cas d’incendie, une structure en bois perd moins rapidement sa capacité     portante qu’une structure en acier ou en béton.

Rapidité de construction

Système constructif « sec » permettant la préfabrication en atelier, non tributaire du gel, les temps de construction et donc de durée du chantier sont réduits d’environ 6 mois.